Le thé Vert : Une Mine d’Antioxydant Et Pas Que…

Selon une légende chinoise, les hommes ont commencé à boire du thé vert aux alentours de 5 000 av. J.-C, lorsque l’empereur Shen Nong, qui faisait bouillir de l’eau pour la purifier, vit quelques feuilles soulevées par le vent se déposer dans cette eau frémissante. On sait depuis, que le thé vert est connu pour avoir de nombreux bénéfices pour la santé, que ce soit dans la prévention du cancer ou des maladies cardiaques. Bon ceci étant dit, ce qui nous importe ce sont ces bienfaits non ?

Thé vert : un Antioxydant Naturellement Efficace

Selon des chercheurs de l’université du Kansas (USA), le principal antioxydant (les catéchines) contenu dans le thé vert est 100 fois plus puissant que la vitamine C et 25 fois plus efficace que la vitamine E pour protéger l’ADN contre les dégradations susceptibles de favoriser le cancer.

Les antioxydants (bon) sont des substances qui inhibent l’action des radicaux libres (mauvais), molécules d’oxygène nocives qui endommagent les cellules et accroissent le risque de maladies graves, cancers notamment.

Les Antioxydants Se Trouvent Naturellement Dans Les FRUITS, LÉGUMES, ÉPICES… Tout Ce Qui Est Naturel !

Le « thé Vert », le « thé Noir », le « thé Oolong » et le « thé Blanc » sont TOUS LES 4 issus de la même plante, la Camellia Sinensis.

Le théier, grand arbuste au feuillage persistant est cultivé dans de nombreux pays d’Asie et d’Afrique pour la production de thé vert ou noir. Le procédé traditionnel de fabrication du THÉ VERT est très simple. Les feuilles du théier sont d’abord :

  1. Étuvées
  2. Roulées
  3. Et séchées.

L’étuvage tue les enzymes qui feraient fermenter les feuilles (je parle toujours du thé vert).

Pour fabriquer les autres types de thé, on laisse s’accomplir cette fermentation : TOTALEMENT POUR LE THÉ NOIR ou partiellement pour le thé Oolong. C’est cette absence de fermentation qui donne au thé vert son arôme et sa saveur, en particulier son astringence rendant le thé efficace dans les infections digestives, car il retend les muqueuses intestinalesCelle-ci est due à des tanins (ou catéchines) et à des POLYPHÉNOLS de la famille des FLAVONOÏDES, des composants qui sont préservés par l’absence de fermentation.

Le THÉ VERT contient une teneur ÉLEVÉ de polyphénols ; le THÉ NOIR, produit de la fermentation, en contient moins. Le thé vert renferme également une huile essentielle Riche En Substances Aromatiques, de la Caféine (ou théine, même chose) et de NOMBREUX MINÉRAUX, Oligoéléments, dont le Fluor (pour les dents  😉 

INFO : Le thé, « APRÈS L’EAU BIEN SÛR », est la boisson la plus POPULAIRE du monde :

  • 15 000 tasses de thé sont bues chaque seconde sur terre
  • Ce qui correspond à 500 milliards de tasses de thé par année
  • Ce qui fait une moyenne d’environ 100 tasses par habitants.

Le Plus Populaire Est Le THÉ NOIR Qui Représente 78 % De La Consommation Mondiale, Tandis Que Le Thé Vert Est Préféré Par Seulement 20 % Des Buveurs De Thé.

LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE SUR MON BLOG : https://kerimblogueur.com

6 thoughts on “Le thé Vert : Une Mine d’Antioxydant Et Pas Que…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *